OSTER LAPWASS – PENSE-BÊTE

OSTER LAPWASS - PENSE-BÊTELe pet-sitter le plus notoire de Lyon, Oster Lapwass, offre une promenade sur mesure aux éminents résidents de sa non moins célèbre Animalerie. Le collectif lyonnais – acteur majeur de la scène rap indépendante française et tête d’affiche locale depuis la fin des années 2000 – est ici réuni (quasi au complet) pour honorer les productions toujours plus éclectiques de son fondateur et architecte sonore. Le rappeur ouvertement inconscient du crew, Eddy Woogy (anciennement Dico puis Eddy), traîne son spleen psychotropé sur « La Vache ». On retrouve sur trois morceaux du projet le très prolifique Lucio Bukowski. Sur « 22 Outils », il prouve sa contemporanéité sur un instrumental lunaire et épuré, où son écriture poétique et acérée épouse un subtil flow vocodé, auquel nous avait peu habitué celui que l’on considère comme l’une des grandes plumes du rap hexagonal actuel. Après plusieurs mois de silence, « Confortable » et sa thématique empreinte de vécu marquent le grand retour du sale gone Anton Serra, qui prouve ici qu’il n’a rien perdu de sa verve si singulière. L’écorché vif Robse démontre sa technicité et son sens du verbe sans concession sur « Coeur d’Artichaut », et « Colson », au format plus freestyle. Les quatre MCs précédemment cités mêlent leurs univers respectifs sur le morceau-titre « Pense-Bête », un exercice de style caractéristique de l’Animalerie. Deuxième membre échappé des Bavoog Avers présent sur le projet (avec Eddy), Kalan évoque quant à lui ses états d’âme de « Rockstar ». Les indomptables Ethor Skull et Hakan réaffirment, sur « Mon Rap » pour l’un et « Cigales et Fourmis » pour l’autre, leur statut de piliers discrets mais ô combien solides du collectif. Oster Lapwass invite également d’autres chiens fous : le jeune espoir lyonnais Elka sur « Ghost », le ténébreux Azz – aperçu récemment dans un freestyle Daymolition – sur « Jaquen H’ghar », et le mystérieux ardéchois Mounir. Parmi les 16 titres de ce projet familial, deux instrumentaux : Oster Lapwass partage les machines avec Francis Husler sur « Lyonnaiseries » et nous sert un « Rhum, Coca et Cacahuètes » en toute fin de promenade, épaulé par le guitariste attitré de l’Animalerie, Baptiste.

tracklist
Infos release
album :
format :
Date de sortie : //
référence :
Genre :
label :

acheter
medias