BABA & DJANA SISSOKO – FASIYA

Éternel baroudeur, Baba Sissoko a entamé son épopée musicale à Bamako (Mali) à l’aube des années 90. Portant sur ses épaules l’héritage d’une légendaire dynastie de griots, il a su briser de nombreuses frontières pour devenir le premier Malien à obtenir le Obaland Award du meilleur musicien de jazz africain en 2018. Cependant sa plus grande satisfaction a été de voir Djana, sa talentueuse fille aînée de 18 ans, suivre le chemin de son père, se joignant à lui pour transmettre ce message de bienveillance universelle. Après une première collaboration qui donna naissance au projet Three Gees – sans doute le plus acclamé du griot malien à ce jour – il s’associe de nouveau au producteur romain Luca Sapio, roi de la soul en Italie, notamment connu pour avoir relancé la carrière de l’ex-choriste de James Brown, Martha High. Intitulé Fasiya, ce nouvel album de Baba Sissoko poursuit les explorations interculturelles initiées sur Three Gees, où les racines servent de tremplin pour façonner l’avenir. La soul cinématographique de l’Italien épouse définitivement les sonorités traditionnelles maliennes, sans rompre avec l’africanité. Baba y explore de nouveaux sons, et par conséquent, a transformé (électroniquement) son ngoni fait à la main en l’un des instruments à cordes pincées les plus excitants et fous du monde de la musique. Il ouvre une voie mystique, accompagnée en queue de comète par la voix mélancolique de sa fille Djana, qui mêle le bambara, l’anglais et le français. Pour l’occasion, Luca Sapio a invité Max Weissefeldt (Poets Of Rhythm, Dr. John, Guy One), dont le jeu de batterie high-life offre une base solide aux cuivres tentaculaires, qui guident l’ensemble vers les étoiles. Enregistré en tout analogique dans le studio de Luca à Rome, le résultat est une pierre angulaire de musique organique, à la fois moderne et vintage, offrant un panorama à tous ceux qui voudraient se perdre dans un jardin sonique palpitant ou tout simplement ressentir des vibrations nouvelles…

Né à Bamako (Mali), Baba Sissoko est le maître incontesté du tamani (« talking drum »). Héritier d’une longue lignée de griots, il est dépositaire et perpétue la tradition, avec le devoir de réconcilier les coeurs et les âmes. Il est l’un des premiers à avoir introduit le tamani dans la musique moderne. Son style est largement influencé par l’amandran, une structure musicale répétitive qui selon certains historiens et chercheurs, transportée au-delà de l’océan par les tragiques déportations d’esclaves, aurait donné naissance au Blues avec lequel elle a en effet plus d’une assonance en commun. Entre autres, Baba Sissoko a collaboré avec le Buena Vista Social Club, l’Art Ensemble of Chicago, Dee Bridgewater, Rokia Traoré, Omar Sosa, Oumou Sangaré, Cheick Tidiane Seck, Toumani Diabaté, Ballaké Sissoko, ou encore dernièrement avec le bluesman Mighty Mo Rodgers.

tracklist
Infos release
album :
format :
Date de sortie : //
référence :
Genre :
label :

acheter
medias