AKIKO YANO – TADAIMA

Le secret musical le mieux gardé du Japon, Akiko Yano, est l’une des artistes les plus novatrices issue de la scène musicale japonaise des années 70. Enfant prodige au piano, elle commence sa carrière discographique en 1976 à seulement 21 ans avec l’album Japanese Girl réalisé en partie à LA avec le groupe Little Feat. Coup de maître, l’album fait sensation à l’époque au Japon et sa carrière est lancée. Elle enregistre alors une série d’albums durant la décennie suivante entre funk, pop, electro et city pop avec la crème des musiciens japonais (ou américains et anglais comme David Sylvian); des trésors qui, incroyablement, ne sont jamais sortis du Japon. Tadaima (expression japonaise pour annoncer qu’on est rentré à la maison) est enregistré en 1981 et est le cinquième album studio de Yano co-produit par Ryuichi Sakamoto. Ce dernier joue sur l’album en compagnie de Haruomi Hosono et Yukihiro Takahashi ses comparses de YMO avec lesquels elle venait de tourner pendant deux ans. C’est la première tentative de Yano de mettre le piano acoustique de côté et s’aventurer dans les sons synthétiques du début des années 80. Le résultat est un album electro pop fascinant, dévoilant un univers unique. Mélangeant paroles japonaises et anglaises, Yano fabrique des chansons pop parfaitement calibrées telles que « Tadaima », « I Sing », ou encore « Harusaki Kobeni » qui est devenue l’une de ses chansons les plus célèbres après son utilisation dans une publicité japonaise pour cosmétique. « Taiyo No Onara » est quant à elle une suite composée de neuf nouvelles écrites avec un groupe d’enfants. Parmi les contributeurs de Tadaima figurent Shigesato Itoi, l’un des rédacteurs les plus célèbres du Japon (pour Studio Ghibli entre autres) qui a écrit deux titres sur l’album et son ami le légendaire Teruhiko YumuraKing Terry – qui a révolutionné le manga underground dans les années 70 avec son style heta-uma (bon-mauvais) qui a réalisé le design de la pochette de l’album. Tadaima est le point d’entrée idéal pour découvrir les albums et le génie d’Akiko Yano. Commentaire écrit par le DJ et producteur Joakim.

tracklist
Infos release
album :
format :
Date de sortie : //
référence :
Genre :
label :

acheter
medias