Odezenne


Dans un monde sans mélancolie, les rossignols se mettraient à roter.
Comment est-ce franchement possible d’écrire sur ODEZENNE ? Tout y est déjà si littéraire et si fluide ?  Ils disent déjà tout. En sons, en paroles, en gestes, même. C’est le job infaisable,  ou quasi.  On connaît le fameux mot de Franck Zappa de toute façon : « écrire sur la musique, c’est comme danser sur l’architecture ».(Guillaume Gwardeath)

In a world without sadness, nightingales would start burping. How is it possible to write on ODEZENNE? Everything is already so literary and fluid.They already say everything, into sounds, words, gestures. This job is unrealisable, or almost. We all know the famous word of Franck Zappa : « writing about music is like dancing on the architecture.

liens artiste
medias