Johnny Winter

johnnywinterband_color_300dpi Le blues comme nous l´entendons aujourd´hui doit énormément  à Johnny Winter.

Ce maître texan de la guitare aura réussi le tour de force de s´approprier un genre qu´on pensait alors jusque-là le domaine réservé de musiciens noirs, et de lui injecter du sang neuf, le faisant par là même connaitre du grand public. Et cela fait maintenant près d’un demi-siècle que Johnny Winter joue avec un même enthousiasme devant un public de tout âge, un blues toujours actuel, débordant de vie.

On ne compte plus ceux qui ont clamé leur admiration pour l´homme aux cheveux blancs : que ce soit Jimi Hendrix, Rory Gallagher, et plus récemment Kenny Wayne Shepherd ou encore Joe Bonamassa, tous revendiquent l´influence de Winter sur leur art. 40 albums, dont certains avec Muddy Waters, John Lee Hooker, Bob Dylan ou bien sûr son frère Edgar, qui témoignent, bien au-delà de sa carrière, d’une vie sous dans le signe du blues.

Si Johnny Winter a l´habitude de dire que pour pouvoir jouer cette musique, il faut avoir longtemps mangé du pain dur, ce n’est pas que pour la formule : venu au monde albinos, parti de rien pour devenir une tête d´affiche dans les plus grands festivals internationaux, ayant lutté contre sa dépendance à la drogue, puis contre des problèmes de santé, Johnny est, avant tout, un battant. De tous ses combats il est revenu avec chaque fois l´envie de continuer, avec de nouvelles histoires à raconter, en guitare ou en chanson. Le retour de Johnny Winter devant des salles combles, et ce dans le monde entier, n’est que la digne récompense d’une carrière exceptionnelle.

« Roots », fut un véritable retour aux sources. Hommage aux pionniers du Blues, Johnny applique à ses héros la signature stylistique incomparable qui a fait de lui un des plus grands noms de la guitare. Ses invités sur « Roots » sont entre autres Warren Haynes, Edgar Winter, Derek Trucks, Vince Gill.

 

liens artiste
medias